Les cas de fraude sur des documents émis par l’administration des forêts continuent de faire l'objet de constats réguliers par les agents de contrôle

Le rapport trimestriel précédent (N°5) fait état de plusieurs types de fraudes documentaires qui continuent à être observés lors des missions de terrain. Ceci inclut la pratique de minoration des volumes déclarés sur DF10, l’abandon en forêts de bois non déclarés, le traitement de bois avant leur mesurage, un trafic illégal de lettres de voiture des Forêts Communautaires et d'autres subterfuges afin d’éviter de payer la totalité des taxes et redevances forestières dues à l’Etat, ce qui cause des manques à gagner importants.