Problèmes de passation de service lors de changements de personnel au MINFOF

Contexte

Le MINFOF procède régulièrement à une rotation de ses agents, en termes de nouvelles nominations, promotions et affectations.

Situation observée

De mai à septembre 2006, le MINFOF a procédé une rotation de ses agents à divers niveaux (délégations provinciales, délégations départementales et postes forestiers). L’Observateur Indépendant a relevé que la majorité des nouveaux agents en poste ne maîtrise pas les dossiers de leurs prédécesseurs ou qu’ils n’avaient tout simplement aucune information au sujet de certains cas.

Perspective

Une rotation du personnel sans passation des services en bonne et due forme est préjudiciable sur le plan administratif, car elle cause une rupture dans le suivi des dossiers. Une discontinuité de ce genre peut aussi contribuer à certaines infractions ou la disparition de dossiers.

Conclusion

Le risque de perte ou d’égarement d’éléments des dossiers est réel en cas de mise en place ou rotation de personnel par le MINFOF sans processus structuré de passation de services

Recommandation

L’Observateur Indépendant recommande qu’à chaque rotation du personnel du MINFOF, des passations de services soient organisées par des responsables du Ministère